FINANCEMENT DE LA VACCINATION PAR LE GOUVERNEMENT

Pendant la période 2006-2011, le Revenu National Brut (RNB) au Liberia a augmenté de 140 à 240 dollars par habitant. Selon la Base de Données, Joint Reporting Form de l’OMS/ l’UNICEF, le Libéria a indiqué ses dépenses publiques consacrées à la vaccination de routine pour la période 2006-2008. Durant ces trois ans, les valeurs déclarées étaient 100.000, 66.000 et 217.125 dollars respectivement. Les dépenses publiques rapportées pour la période 2006-2007 sont inférieurs à 1 dollar par enfant. En 2009, cette valeur augmente à 1,60 dollars par enfant à la suite d'une somme de151.125 dollars ajoutée dans les contributions gouvernementales.

LÉGISLATION SUR LA VACCINATION

Une population en bonne santé est l'un des objectifs essentiels de la politique du gouvernement, garantie dans le Chapitre II, Article 8 de la Constitution libérienne de1984.

La Loi Nationale sur la Sante Publique (Titre 33), écrit en 1976, est actuellement en cours de mise à jour. Une Loi pour la création de l’autorité de réglementation des médicaments et de réglementation du secteur pharmaceutique (y compris les vaccins) au Libéria est actuellement en préparation. Un nouveau projet de loi sur les vaccins et les activités de vaccination a été élaboré par le Comité permanent de la santé et des affaires sociales.

Mettant en vedette les progrès réalisés par le Liberia en 2013 

Faites un clic droit pour voir l'image en taille réelle dans un nouvel onglet