FINANCEMENT DE LA VACCINATION PAR LE GOUVERNEMENT

Pendant la période 2006-2011, le Revenu National Brut (RNB) de Madagascar a augmenté de 290 à 430 dollars par habitant. Selon la Base de Données, Joint Reporting Form de l’OMS/ l’UNICEF, Madagascar a dépensé en moyenne 2 dollars par enfant entre 2006 et 2011. Entre 2006 et 2009 les dépenses gouvernementales ont augmenté de 677.525 dollars (1 dollar par enfant) à 2,9 millions de dollars (4 dollars par enfant). En 2010, les dépenses du gouvernement ont constitué seulement 5% des coûts généraux, et les valeurs rapportées ont diminué à 2,5 millions de dollars (soit 3.66 dollars de moins par enfant survivant). Le pays a doublé leurs dépenses gouvernementales en 2011, dépensant 911.352 dollars (1 dollar par enfant) et contribuant 23% du coût total du Programme.

Rapport des dépenses du gouvernement de Madagascar sur la vaccination de routine, 2006-13 révisé 09/2014

LÉGISLATION SUR LA VACCINATION

«L’Etat reconnait le droit de chaque individu a la protection de sa sante» (Section II, Art. 19 de la Constitution malgache). Le Décret 2003/1162 (Organisant la Médecine de l’Entreprise), Art 13, Chapitre II, prévoit que les fournisseurs des soins médicaux pour les corporations doivent offrir des soins préventifs à leurs bénéficiaires (employés et leurs familles).

Avec l’intention de créer un financement durable pour le PEV, Madagascar a élaboré un projet de loi pour la vaccination en 2012 en examinant la structure et les activités du programme. Ce projet de loi sera prochainement soumis aux ministères concernés (ministères de la Santé et des Finances) avant d’être soumis au Parlement pour approbation et adoption.

Mettant en vedette les progrès réalisés par le Madagascar en 2013 

Faites un clic droit pour voir l'image en taille réelle dans un nouvel onglet