FINANCEMENT DE LA VACCINATION PAR LE GOUVERNEMENT

Pendant la période 2006-2011, le Revenu National Brut (RNB) au Nigeria a augmenté de 840 à 1200 dollars par habitant. Selon la Base de Données, Joint Reporting Form de l’OMS/ l’UNICEF, le Nigeria a seulement indiqué ses dépenses publiques pour la vaccination pour les années 2006 et 2010. Le Nigéria a signalé avoir des dépenses publiques de 89,6 millions de dollars (17 dollars par enfant), mais en 2010, cette valeur a diminué de 65,7 millions de dollars (soit 4 dollars par enfant). Le ministère transfère annuellement des fonds fédéraux pour la santé à chaque État.

Rapport des dépenses du gouvernement du Nigeria sur la vaccination de routine, 2006-13

LÉGISLATION SUR LA VACCINATION

Chapitre I, Partie 1, Article 17 de la Constitution du Nigeria (1999) declare: «L'Etat doit orienter sa politique en vue d'assurer qu'il ya des installations médicales adéquates et de santé pour toutes les personnes.»

Le quatrième annexe («Fonctions d'un conseil de gouvernement local»), Partie 3, Article 2 de la Constitution déclare: «Les fonctions d'un conseil de gouvernement local doit inclure la participation d'un tel conseil dans le gouvernement d'un État à l'égard des questions suivantes …(c) la fourniture et la maintenance des services de santé».

En 2012, les Etats ont ratifié une loi sur la santé des enfants, qui contient des dispositions relatives à la vaccination. Les 36 assemblées d'État sont également habilitées à légiférer sur la santé.

Mettant en vedette les progrès réalisés par le Nigéria en 2013 

Faites un clic droit pour voir l'image en taille réelle dans un nouvel onglet