Le Cambodge est en quête de la durabilité financière pour ses services de vaccination par la voie législative. Le programme de financement durable de la vaccination (SIF) de Sabin a été lancé au Cambodge en décembre 2008.

Structure du programme de vaccination

Le programme national de vaccination (NIP) du Cambodge est géré par le directorat de la santé, qui dépend du ministère de la Santé (MS).

Progrès réalisés au Cambodge à ce jour

Dépenses du gouvernement pour la vaccination

Législation pour la durabilité

Éléments d’entrée du programme SIF

Dépenses du gouvernement pour la vaccination

Entre 2006 et 2014, le revenu national brut du Cambodge est monté de 510 USD à 1 010 USD par personne, soit une augmentation de 98 %. D’après le formulaire de rapport commun (FRC) de l’OMS/UNICEF, le gouvernement du Cambodge a dépensé au moins 2 USD en vaccination de routine par enfant survivant en 2008. En 2014, ce chiffre était monté à 26 %, soit treize fois plus. Entre 2006 et 2014, la part des dépenses totales de vaccination de routine prise en charge par le gouvernement est montée de 17 % à 55 %. Bien que les données signalées pour les indicateurs financiers du FRC soient irrégulières depuis 2010, elles semblent indiquer que le Cambodge a fait des progrès vers son objectif, qui consiste pour le pays à prendre en main son propre programme de vaccination. Parmi les pays bénéficiant du SIF, le Cambodge est en quatrième position pour ce qui est des dépenses de vaccination de routine par enfant survivant en 2014.

Le rapport financier du FRC pour le Cambodge entre 2006 et 2014.

Législation pour la durabilité

Le chapitre VI, article 72 de la constitution de 1993 du Cambodge déclare ce qui suit : « (1) La santé des personnes doit être garantie. L’État doit accorder toute son attention à la prévention des maladies et au traitement médical. Les citoyens pauvres reçoivent des consultations médicales gratuites dans les hôpitaux, les dispensaires et les maternités publics. »

Le MS a créé un Comité de création de lois en février 2012. Le Comité a rencontré des membres du Parlement et des représentants du NIP, du MS et du ministère de l’Économie et des Finances en octobre 2012 et en mars 2013.

Lors d’un atelier législatif organisé en mai 2013, des intervenants cambodgiens ont élaboré un projet de loi pour la vaccination.

En janvier 2014, le ministre de la santé a créé un nouveau Comité de travail législatif pour faire avancer le processus de création de loi.

En septembre 2014, le MS, au lieu de poursuivre le projet de loi, a élaboré un sous-arrêté ministériel sur la vaccination.

En janvier 2015, le SIF a sponsorisé la visite d’un collègue du Népal travaillant au projet de loi de vaccination de son pays auprès du MS cambodgien.

En juillet 2015, le sous-arrêté ministériel a été envoyé au service juridique du MS pour être affiné.

Éléments d’entrée du programme SIF

  • Janvier 2015 : un représentant du service juridique du MS du Népal rencontre des collègues du MS du Cambodge dans le cadre d’un échange législatif entre pairs sponsorisé par Sabin.
  • Juillet 2014 : des intervenants cambodgiens s’unissent à des déléguées du Népal, de Sri Lanka, de Mongolie, d’Indonésie et du Vietnam dans le cadre d’un atelier d’évaluation entre pairs.
  • Octobre 2013 : le point focal de programme et le directeur de programme organisent une séance d’information GVAP.
  • Août 2013 : des intervenants cambodgiens assistent à un colloque sponsorisé par Sabin.
  • Mai 2013 : le point focal de programme organise un atelier législatif.
  • Mai 2013 : le point focal de programme organise une séance d’information multi-institutionnelle.
  • Octobre 2012 : des intervenants cambodgiens s’unissent à des collègues népalais dans le cadre d’un échange financier et législatif entre pairs.
  • Juillet 2012 : le point focal de programme et l’Assemblée nationale du Cambodge organisent ensemble un symposium parlementaire sous-régional.
  • Avril 2012 : le point focal de programme et le directeur de programme organisent une séance d’information parlementaire.
  • Mars 2012 : des membres du Parlement participent à un symposium parlementaire sponsorisé par Sabin.
  • Mars 2011 : des intervenants cambodgiens assistent à un colloque sponsorisé par Sabin.
  • Mars 2011 : le point focal de programme co-organise un séminaire parlementaire continental.
  • Février 2011 : le point focal de programme organise la première séance d’information au niveau provincial au Cambodge.
  • Octobre 2010 : le point focal de programme et le gouvernement cambodgien organisent ensemble un symposium parlementaire.
  • Avril 2010 : le point focal de programme et l’Assemblée nationale du Cambodge organisent ensemble une séance d’information nationale.
  • Février 2010 : le point focal de programme et l’UNICEF organisent ensemble une séance d’information pour les membres du Parlement.
  • Décembre 2008 : le point focal de programme et le directeur de programme présentent le programme SIF au gouvernement cambodgien.