Le Kenya est en quête de la durabilité financière pour ses services de vaccination par le biais d’une nouvelle disposition en matière de financement. Le programme de financement durable de la vaccination (SIF) de Sabin a été lancé au Kenya en octobre 2008.

Structure du programme de vaccination

Le programme élargi de vaccination (EPI) du Kenya est géré par la division de vaccination du département de la santé familiale, qui fait partie du ministère de la Santé publique et de l’hygiène (MSPH).

Progrès réalisés au Kenya à ce jour

Dépenses du gouvernement pour la vaccination

Mécanisme de financement de la vaccination

Législation pour la durabilité

Éléments d’entrée récents du programme SIF

Dépenses du gouvernement pour la vaccination

Entre 2006 et 2014, le revenu national brut du Kenya est monté de 600 USD à 1 290 USD par personne, soit une augmentation de 115 %. D’après le formulaire de rapport commun (FRC) de l’OMS/UNICEF, le gouvernement du Kenya a dépensé 4 USD en vaccination de routine par enfant survivant en 2006.  Bien que l’apport du gouvernement ait varié pendant cette période, il est resté à 4 USD par enfant survivant en 2014. La part des dépenses totales de vaccination de routine prise en charge par le gouvernement est montée de 10 % à 14 % pendant cette période. Depuis 2010, le Kenya fournit des informations irrégulières concernant les indicateurs financiers du FRC. Les données semblent indiquer que le Mali fait des progrès vers son objectif, qui consiste pour le pays à prendre en main son propre programme de vaccination. Parmi les pays bénéficiant du SIF, le Kenya est en dix-huitième position pour ce qui est des dépenses de vaccination de routine par enfant survivant en 2014.

Le rapport financier du FRC pour le Kenya entre 2006 et 2014 se trouve ici.

Mécanisme de financement de la vaccination

En 2010, le fonds des services du secteur des soins de santé a directement déboursé des sommes, y compris pour la vaccination, aux établissements, aux dispensaires et aux centres médicaux œuvrant dans les comtés. Les équipes de direction de province et de district supervisent le travail et des comptables travaillant dans les districts rendent compte de l’utilisation des fonds.

Suite à la dévolution, les responsables de l’EPI au niveau fédéral et au niveau des comtés se sont rencontrés pour convenir des responsabilités de financement à répartir entre les niveaux nationaux et sous-nationaux en septembre 2015.

Législation pour la durabilité

En 2011, le Parlement a commencé à préparer un projet de loi régissant les vaccins et les activités de vaccination. En janvier 2012, le MSPH a commencé à étudier la législation de la vaccination du Kenya.

En octobre 2014, deux projets de loi sur la vaccination existaient : un projet de loi pour l’approvisionnement des vaccins, qui avait pour but de créer un fonds pour l’approvisionnement des vaccins, et un projet de loi sur la santé en général, qui comprenait une section réservée à la vaccination.

Éléments d’entrée récents du programme SIF

  • Octobre 2015 : des intervenants du Kenya s'unissent à des collègues du Nigeria, de Sierra Leone et du Liberia lors d’un atelier d’évaluation entre pairs sponsorisé par Sabin.
  • Septembre 2015 : le point focal de programme organise des séances d’information au niveau des comtés à Naivasha et Nairobi.
  • Septembre 2014 : le point focal de programme organise une séance d’information nationale.
  • Août 2013 : des intervenants du Kenya assistent à un colloque sponsorisé par Sabin.
  • Juin 2012 : le point focal de programme et le Parlement organisent ensemble un atelier législatif.
  • Février 2012 : le point focal de programme et le directeur de programme organisent une séance d’information pour les membres du Parlement.
  • Mars 2011 : des intervenants du Kenya assistent à un colloque sponsorisé par Sabin.
  • Mars 2011 : le point focal de programme organise une séance d’information pour les membres du Parlement.
  • Septembre 2010 : le point focal de programme organise une séance d’information pour les membres du Parlement.
  • Octobre 2008/Janvier 2009 : le point focal de programme et le directeur de programme présentent le programme SIF au gouvernement du Kenya.