L’Ouganda est en quête de la durabilité financière pour ses services de vaccination par la voie législative et par le biais du suivi des dépenses. Le programme de financement durable de la vaccination (SIF) de Sabin a été lancé en Ouganda en septembre 2008.

Structure du programme de vaccination

Le programme national élargi ougandais de vaccination (UNEPI) est géré par le directorat des services cliniques et communautaires, du département du contrôle national des maladies transmissibles, qui fait partie du ministère de la Santé (MS).

Progrès réalisés en Ouganda à ce jour

Dépenses du gouvernement pour la vaccination

Mécanisme de financement de la vaccination

Législation pour la durabilité

Plaidoyer budgétaire

Éléments d’entrée du programme SIF

Dépenses du gouvernement pour la vaccination

Entre 2006 et 2014, le revenu national brut de l’Ouganda est monté de 340 USD à 680 USD par personne, soit le double. D’après le formulaire de rapport commun (FRC) de l’OMS/UNICEF, le gouvernement ougandais a dépensé 3 USD en vaccination de routine par enfant survivant en 2006. En 2014, les sommes contribuées par le gouvernement sont montées à 11 USD par enfant survivant, soit plus du triple. En outre, la part des dépenses totales de vaccination de routine prise en charge par le gouvernement est montée de 13 % à 49 % pendant cette période. Depuis 2010, l’Ouganda fournit des informations irrégulières concernant les indicateurs financiers du FRC. Les données semblent indiquer que l’Ouganda ne fait pas de progrès vers son objectif, qui consiste pour le pays à prendre en main son propre programme de vaccination. Parmi les pays bénéficiant du SIF, l’Ouganda est en huitième position pour ce qui est des dépenses de vaccination de routine par enfant survivant en 2014.

Le rapport financier du FRC pour l’Ouganda entre 2006 et 2014.

Mécanisme de financement de la vaccination

Des membres du Parlement ont visité la Mongolie afin d’étudier le fonds public de vaccination de ce pays en octobre 2014.

Législation pour la durabilité

La constitution de l’Ouganda n’a pas de disposition substantielle pour le droit à la santé, ce droit étant simplement mentionné sous les principes directeurs de la politique gouvernementale. Le Parlement a la mission de promulguer des lois visant à faire appliquer ce droit constitutionnel.

Une évaluation théorique des lois relatives à la vaccination a été mise en œuvre en 2010. Un projet de loi a commencé à être préparé en septembre 2011. En octobre 2014, une équipe de membres du Parlement et de fonctionnaires gouvernementaux a rendu visite à la Mongolie afin d’étudier la loi sur la vaccination de ce pays. En mars 2015, la délégation ayant effectué cette visite a intégré des dispositions financières au projet de loi.

Plaidoyer budgétaire

Le réseau parlementaire pour la vaccination a été créé en février 2012.

Éléments d’entrée du programme SIF

  • Octobre 2015 : des intervenants ougandais s’unissent à des collègues du Kenya, du Nigeria, de Sierra Leone et du Liberia lors d’un atelier d’évaluation entre pairs sponsorisé par Sabin.
  • Mars 2015 : le point focal de programme organise un atelier législatif.
  • Novembre 2014 : le point focal de programme organise une séance d’information parlementaire.
  • Octobre 2014 : des intervenants ougandais étudient la loi et le fonds de Mongolie pour la vaccination dans le cadre d’une visite d’étude sponsorisée par Sabin.
  • Septembre 2014 : le point focal de programme et le réseau parlementaire organisent ensemble une séance d’information pour les membres du parlement.
  • Mars 2014 : le point focal de programme organise une séance d’information nationale.
  • Août 2013 : des intervenants ougandais assistent à un colloque sponsorisé par Sabin.
  • Avril 2013 : le point focal de programme et l’association gouvernementale locale ougandaise (ULGA) organisent ensemble une séance d’information nationale.
  • Juin 2012 : des intervenants ougandais s’unissent à des délégués du Kenya, du Liberia, du Népal et de Sierra Leone lors d’un atelier d’échange entre pairs sponsorisé par Sabin.
  • Avril 2012 : le point focal de programme, l’association gouvernementale locale ougandaise (ULGA), l’USAID et le MS organisent ensemble une séance d’information nationale.
  • Janvier 2012 : le point focal de programme et l’ULGA organisent une séance d’information sous-nationale.
  • Novembre 2011 : le point focal de programme organise trois séances d’information sous-nationales.
  • Mars 2011 : des intervenants ougandais assistent à un colloque sponsorisé par Sabin.
  • Février 2010 : le point focal de programme organise une séance d’information nationale.
  • Septembre 2009 : le point focal de programme organise une séance d’information parlementaire.
  • Septembre/Octobre 2008 : le point focal de programme présente le programme SIF au gouvernement ougandais.