Le Vietnam est en quête de la durabilité financière pour ses services de vaccination par le biais du suivi des dépenses. Le programme de financement durable de la vaccination (SIF) de Sabin a été lancé au Vietnam en octobre 2012.

Structure du programme de vaccination

Le programme élargi de vaccination (EPI) du Vietnam est géré par l’institution nationale d’hygiène et d’épidémiologie (NIHE).

Progrès réalisés au Vietnam à ce jour

Dépenses du gouvernement pour la vaccination

Législation pour la durabilité

Suivi des dépenses

Plaidoyer budgétaire

Éléments d’entrée du programme SIF

Dépenses du gouvernement pour la vaccination

Entre 2006 et 2014, le revenu national brut du Vietnam est monté de 760 USD à 1 890 USD par personne, soit une augmentation de 149 %. D’après le formulaire de rapport commun (FRC) de l’OMS/UNICEF, le gouvernement du Vietnam a dépensé 5 USD en vaccination de routine par enfant survivant en 2006. En 2014, ce chiffre était monté à 9 USD, soit une augmentation de 80 %. Bien que ce chiffre ait augmenté, la part des dépenses totales de vaccination de routine prise en charge par le gouvernement a chuté de 65 % à 44 % pendant cette période. Depuis 2010, le Vietnam fournit des informations régulières concernant les indicateurs financiers du FRC. Les données indiquent que le Vietnam fait des progrès vers son objectif, qui consiste pour le pays à prendre en main son propre programme de vaccination. Parmi les pays bénéficiant du SIF, le Vietnam est en onzième position pour ce qui est des dépenses de vaccination de routine par enfant survivant en 2014.

Le rapport financier du FRC pour le Vietnam entre 2006 et 2014.

Législation pour la durabilité

La constitution du Vietnam, chapitre III, article 39, déclare : « L’État doit investir, développer et exercer sa direction unifiée sur les activités de soins de santé pour le peuple. Il doit mobiliser et organiser toutes les forces sociales pour bâtir et développer la médecine vietnamienne, en particulier la médecine préventive, pour associer la prévention des maladies au traitement médical, pour développer et combiner les médecines moderne et traditionnelle aux pratiques pharmaceutiques, pour associer le développement des soins de santé publics à la médecine traditionnelle, pour proposer une assurance maladie et pour créer des conditions permettant aux citoyens d’accéder aux soins médicaux. »

La loi sur la prévention et le contrôle des maladies infectieuses, qui a été promulguée en 2007, garantit le financement de la vaccination. La clause 1, article 30, déclare que « l’État doit réserver des fonds à l’utilisation des vaccins et des bioproduits médicaux ».

Suivi des dépenses

Avant 2013, près de la moitié des programmes provinciaux de vaccination du Vietnam suivaient leurs dépenses. Cette année, presque tous les programmes ont réalisé ce suivi.

Entre septembre et octobre 2015, une équipe se composant de membres du Parlement et du gouvernement a rendu visite à trois provinces pour analyser les dépenses de l’année écoulée au niveau sous-national. En octobre, la délégation a utilisé les informations recueillies pour préparer le budget de l’exercice fiscal 2016.

Plaidoyer budgétaire

Le programme national de vaccination a présenté les données mentionnées ci-dessus au gouvernement fédéral, qui a permis au programme d’éviter la réduction budgétaire qui était prévue pour l’exercice fiscal 2014.

La même initiative a donné lieu à l’approbation d’une augmentation budgétaire pour les exercices 2015 et 2016.

Éléments d’entrée du programme SIF

  • Octobre 2015 : le point focal de programme organise une séance d’information parlementaire sponsorisée par Sabin.
  • Octobre 2015 : le point focal de programme participe à une visite sponsorisée par Sabin dans une province.
  • Septembre 2015 : le point focal de programme participe à une visite sponsorisée par Sabin dans les provinces de Thua Thien Hue et Then Giang.
  • Octobre 2014 : des intervenants vietnamiens étudient la loi et le fonds de Mongolie pour la vaccination dans le cadre d’une visite d’étude sponsorisée par Sabin.
  • Juillet 2014 : des intervenants vietnamiens s’unissent à des délégués de Mongolie, d’Indonésie, du Népal, du Sri Lanka et du Cambodge dans le cadre d’un atelier d’évaluation entre pairs sponsorisé par Sabin.
  • Mai 2014 : le point focal de programme et des représentants vietnamiens rendent visitent à la province de Hai Duong lors d’une séance d’information sponsorisée par Sabin.
  • Novembre 2013 : des intervenants vietnamiens s’unissent à des délégués de Mongolie et d’Indonésie dans le cadre d’un atelier d’échange entre pairs sponsorisé par Sabin.
  • Août 2013 : des intervenants vietnamiens assistent à un colloque sponsorisé par Sabin.
  • Mai 2013 : le point focal de programme organise une séance d’information sous-nationale.
  • Octobre 2012 : le point focal de programme et le directeur de programme présentent le programme SIF au gouvernement du Vietnam.